Un titre un peu facile, j'en conviens.

Juste pour reprendre un rythme plus sérieux, de ma part, sur le blog.
Nous revenons aux élections, qui devraient se tenir en juin prochain pour une nouvelle mandature.

Nous avons donc commencé à participer aux négociations.


Premier sujet, le contenant, c'est à dire le périmètre social.

L'UES (Unité Economique et Sociale) de l'Assurance a été percuté cette année par deux évènements : la sortie d'environ 200 personnes au sein des entreprise GRE Spa (Immobilier) et GIE Spa (Investissement).
Toutes deux sont des entreprises italiennes et nos anciens collègues des salariés de succursales françaises. D'après nos avis juridiques, ils ne peuvent rentrer dans l'UES.

La création de Cosevad, entreprise de courtage, par Generali Holding. La situation est plus compliquée car ils pourraient faire partie d'une UES, mais laquelle : de l'assistance ou de l'assurance. Ou même ne pas en faire partie, tout en étant au Comité de Groupe, comme nos collègues des TOM (Prudence Créole, GFA Caraïbes..).
Le droit, après avis de notre avocat, ne précise pas plus les choses sur ce point.

L'équipe CFDT a fait le choix de préserver l'UES actuelle, considérant qu'elle devait être le lieu des élections.
D'autres syndicats ne sont pas d'accord. Nous saurons rapidement ce qu'il en est si la justice est saisie.

Second sujet, les contenus.

C'est à dire les instances : CHSCT, DP, CE et CCE.
Une discution est ouverte car notre expérience des deux années passées nous donne beaucoup de matière critique, tant sur des aspects positifs que négatifs.
Nous allons partager cela entre nous pour revendiquer, le moment venu, des instances proches de salariés, et pertinentes.

Enfin et surtout, le troisième sujet : le compromis.
En matière social plus que dans d'autres, on a jamais raison seul.
Les négociations avec les autres Syndicats et la Direction seront l'occasion de confrontations et de partages.

Notre blog sera le lieu CFDT de la mise en commun.
Car nous devrons convaincre, et nous devrons nous laisser convaincre aussi, afin de trouver les meilleures solutions pour nos collègues.

Car tout cela n'a qu'un but, qu'une fonction : permettre aux élus de faire le mieux possible leur travail de proximité et de défense des salariés.
Ce que vous faites déjà, avec coeur et talent.

Mais ce que nous devons faire encore mieux, pour faire face aux effets de la crise et répondre positivement à l'attente de nos collègues.
Sur ce point au moins, pas de compromis : que des engagements !

Amitiés à tous

Philippe
Vous n'avez pas la permission d'afficher ou de poster des commentaires.